Photo du bandeau : Claudia Chan Tak

 

LA COMPAGNIE LOUISE BÉDARD DANSE

Depuis sa création en 1990, la compagnie Louise Bédard Danse n’a de cesse d’aller vers de nouvelles façons de faire et de penser la danse. Ayant pour mission la création, la production et la diffusion d’œuvres originales en danse contemporaine, principalement celles de Louise Bédard, chorégraphe et directrice générale et artistique, la compagnie s’est taillée au fil du temps une réputation enviable par son professionnalisme et la qualité constante de ses productions. La compagnie se consacre à la recherche et la création artistique, mais aussi à d’autres collaborations artistiques ainsi qu’à l’enseignement. Louise Bédard Danse encourage les interactions entre les différentes générations en collaborant avec une diversité de collaborateurs et en offrant du soutien aux jeunes artistes.

La compagnie a présenté plusieurs de ses créations à Montréal, au Québec, au Canada, en Europe, aux États-Unis et au Mexique, en plus d’avoir participé à divers festivals à travers le monde. Avec plus d’une trentaine d’œuvres originales, comprenant tant des solos, que des pièces de groupes ou des propositions in situ, une quinzaine de commandes pour différents groupes ou artistes, de nombreux projets de résidences et une vingtaine d’ateliers de médiation culturelle à son actif, Louise Bédard compte parmi les chorégraphes reconnus du paysage chorégraphique québécois. Récipiendaire de plusieurs prix et finaliste au 31e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal (2016) avec Cartes postales de Chimère (1996, reprise-passation en 2015) et Série Solos, la compagnie évolue sans cesse en transmettant une riche vision de la danse, comme une langue à part entière.

La Démarquise  - Photo : Valeska G. - Interprètes : Gabrielle Surprenant-Lacasse, Sarah Williams, Alanna Kraaijeveld, Marie Claire Forté et Miriah Brennan

La Démarquise - Photo : Valeska G. - Interprètes : Gabrielle Surprenant-Lacasse, Sarah Williams, Alanna Kraaijeveld, Marie Claire Forté et Miriah Brennan

(…) élaborer des œuvres axées sur l’humain, en s’entourant d’artistes et de collaborateurs de talent, dans un esprit de respect, de transparence et de coopération.

Dirigée par une chorégraphe qui interroge et renouvelle constamment son art, elle-même appuyée par une équipe audacieuse et engagée, la compagnie est toujours à l’affût de nouvelles façons de diffuser la danse, de rejoindre les publics et d’entretenir avec eux un lien continu et dynamique.

Louise Bédard s’engage dans chacune de ses activités avec générosité et expérience, sans faire de compromis sur son exigence, son audace et la facture singulière de son travail interprétatif et chorégraphique.

Louise Bédard Danse est à la fois un organisme à but non lucratif et un organisme de bienfaisance enregistré. La compagnie est membre de Circuit-Est centre chorégraphique et bénéficie ainsi d’espaces de répétition et de bureaux en son sein.

Cartes postales de Chimère  - Photo : Svetla Atanasova - Interprète : Isabelle Poirier

Cartes postales de Chimère - Photo : Svetla Atanasova - Interprète : Isabelle Poirier

Parallèlement à ses productions de danse, la compagnie possède un lien fort avec les arts visuels et fait en sorte de faire connaître le travail d’artistes qui ont inspiré les œuvres de Louise Bédard. La compagnie a notamment été l’instigatrice des expositions Tina Modotti, photographies 1924-1929 et Collages Hannah Höch 1889-1978.

Ces initiatives témoignent également d’un désir de fournir au public des clés de compréhension et d’appréciation de ses œuvres chorégraphiques, en passant par d’autres formes et en utilisant des moyens originaux et accessibles à un plus grand nombre.

Exposition  Tina Modotti – photographies 1924-1929 . Photo : Lucie Bureau

Exposition Tina Modotti – photographies 1924-1929. Photo : Lucie Bureau

Le collage, la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie marquent le chemin de Louise Bédard et continuent d’être des éléments avec lesquels elle entretient un rapport privilégié. Les arts visuels s’intègrent à son processus créatif et offrent une autre clé de lecture à l’œuvre qui se joue sur scène. Louise crée ainsi des collages et photomontages en marge de ses activités de création en danse.